Wikindx Resources

Communication incl. Poster: BibTeX citation key:  Bonnassieuxa
Bonnassieux, A. 2010. Les crises climatiques et les difficultés de subsistance à Hombori au Mali : un impact sur les migrations à relativiser ? Work presented at Atelier AMMA France 2010.
Added by: Fanny Lefebvre 2010-11-09 12:57:15
 B  
Categories: General
Creators: Bonnassieux
Publisher: African Monsoon Multidisciplinary Analyses
Collection: Atelier AMMA France 2010

Number of views:  1214
Popularity index:  62.07%
Maturity index:  published

 
Abstract
La région de Hombori au Mali fait partie d’un espace sahélien particulièrement affecté par les crises climatiques et environnementales. Dans une partie de la littérature scientifique et des médias, ces crises à cause des problèmes de subsistance qu’elles ont provoqués entraîneraient un accroissement important des migrations et leur extension dans l’espace. A Hombori, les migrations sont anciennes et leurs caractéristiques ont profondément évolué au cours des 40 dernières années. Elles concernent des acteurs aux profils de plus en plus diversifiés et leur durée s’est allongée. Selon les témoignages recueillis auprès de responsables et de membres communautés villageoises de la commune, les problèmes de subsistance provoqués par la baisse et l’irrégularité de la pluviométrie, depuis le début des années 1970 sont devenus un facteur majeur de l’accroissement des migrations. Dans de nombreuses familles, où les récoltes n’assurent la subsistance que pendant quelque mois, les migrations permettent de réduire la consommation de réserves en vivres limitées et les remises des migrants sont utilisées pour acheter des vivres sur les marchés.
Toutefois, l’analyse depuis les années 1950 et à différentes périodes des trajectoires d’un corpus diversifiés de migrants sur le plan de l’ancrage territorial et des statuts ethniques, sociaux et professionnels montre que l’impact des facteurs climatique sur l’évolution des migrations doit être nuancé par rapport à d’autres facteurs. L’étendue et les changements des potentialités dans l’espace sous-régional et au Mali sont un facteur presque aussi déterminant de l’évolution des migrations. Ainsi les crises économiques et politiques au Ghana et en Côte d’Ivoire et la diversification des opportunités d’activités à plusieurs échelles territoriales au Mali ont contribué à un infléchissement de l’orientation des migrations et à leur continuation. La complexification des migrations et leur perpétuation s’expliquent aussi par la vigueur des dynamiques sociales. Les récits de catégories différenciées de migrants montrent que la capacité des réseaux familiaux et ethniques à assurer le transport et l’insertion dans des villes éloignées, les savoir-faire locaux et acquis en migration, les projets d’autonomisation des jeunes exercent une influence très forte sur les trajectoires migratoires et la durée des séjours à l’extérieur.
Added by: Fanny Lefebvre