Wikindx Resources

Communication incl. Poster: BibTeX citation key:  Bouniol
Bouniol, D., Couvreux, F. & Guichard, F. 2010. Documentation des propriétés nuageuses en Afrique de l’Ouest et évaluation de leur représentation dans les modèles. Work presented at Atelier AMMA France 2010.
Added by: Fanny Lefebvre 2010-11-08 18:09:51
 B  
Categories: General
Creators: Bouniol, Couvreux, Guichard
Publisher: African Monsoon Multidisciplinary Analyses
Collection: Atelier AMMA France 2010

Number of views:  1264
Popularity index:  64.49%
Maturity index:  published

 
Abstract
Les nuages jouent un rôle majeur dans la redistribution de l’eau dans l’atmosphère et sur les flux à la surface et au sommet de l’atmosphère. Des moyens d’observation permettent de documenter les propriétés nuageuses dans des régions jusqu’alors peu observées comme en particulier l’Afrique de l’Ouest. Durant la campagne de terrain du programme AMMA en 2006, la station mobile de ARM (radar nuage, lidar, ceilomètre, mesures de flux, sondages) a été implantée pour un an à Niamey (Niger). En parallèle, les satellites CloudSat (radar nuage) et CALIPSO (lidar) ont été mis en orbite (Avril 2006) et passent sur l'Afrique de l'Ouest deux fois par jour à heure fixe.
Ces mesures (sol et satellite) permettent de décrire de manière détaillée la colonne nuageuse et son impact (flux), les données sol apportant une bonne description de l’évolution temporelle, les données satellites de la couverture spatiale. Une documentation des caractéristiques nuageuses et de leur évolution (diurne, spatiale et saisonnière) a donc été effectuée. Quatre types de nuages ont été identifiés: convection profonde, cirrus, nuages moyens et nuages de couche limite. Il apparaît une présence constante au cours de la saison de nuages hauts et moyens, ces derniers étant largement présents au dessus du Sahara. L'impact de chaque catégorie sur les flux radiatifs à la surface a également été quantifié.
Ces données sont également utilisées pour évaluer la représentation des nuages dans des modèles de climat et de prévision numérique. Deux stratégies de comparaison ont été adoptées: comparaison en 1D de l’évolution diurne et saisonnière et comparaison bidimensionnelle en transect latitudinal (stratégie AMMA-MIP). Tous les modèles prévoient le déplacement vers le Nord de la zone de convection profonde au cours de la saison de mousson avec cependant une position trop au Sud pour certains modèles. Les modèles sous-estiment l’occurrence des nuages bas et moyens induisant des erreurs directes sur les flux à la surface. Une synthèse de cette évaluation sera présentée.
Added by: Fanny Lefebvre