Wikindx Resources

Communication incl. Poster: BibTeX citation key:  Duroure
Duroure, C., Gourbeyre, C., Dupuy, R., Wodbrock, W., Fontaine, B. & Schwarzenboeck, A. 2010. Premiers résultats microphysiques des vols dans des systèmes convectifs tropicaux effectués sur F20 dans le cadre de Megha-Tropiques depuis Niamey en 2010. Work presented at Atelier AMMA France 2010.
Added by: Fanny Lefebvre 2010-11-08 17:59:52
 B  
Categories: General
Keywords: Clouds - Convection
Creators: Dupuy, Duroure, Fontaine, Gourbeyre, Schwarzenboeck, Wodbrock
Publisher: African Monsoon Multidisciplinary Analyses
Collection: Atelier AMMA France 2010

Number of views:  1307
Popularity index:  69.01%
Maturity index:  published

 
Abstract
Dans le cadre de la validation de l’algorithme de restitution BRAIN des données radiométriques (Madras) du satellite MEGHA-TROPIQUES, une campagne de mesure aéroportée a été réalisée en été 2010 depuis Niamey au Niger. L’algorithme de restitution des taux de pluies mentionné ci-dessus nécessite des informations détaillées concernant les propriétés des hydrométéores en phase glace de ces systèmes nuageux convectifs et concernant la répartition spatiale des hydrométéores (notamment au-dessus de la partie précipitante des systèmes convectifs). Notre objectif est donc de créer un jeu de données statistiques représentatif de la variabilité spatio-temporelle des propriétés des hydrométéores glacés pour les MCS de ces régions.
Par rapport à AMMA, l’avion Falcon 20 a été équipé avec une version amélioré du radar RASTA ainsi que des sondes microphysiques de nouvelle génération (CIP, PIP, 2D-S) - non disponible durant AMMA en 2006 - pour mesurer de façon détaillée les propriétés microphysiques des nuages convectifs.
Tous les vols ont pu être guidés par VHF, pratiquement en temps réel, depuis la station du radar du MIT à Niamey. Les 11 vols effectués, nous offrent une palette unique de systèmes stratiformes plus ou moins jeunes, plus ou moins développés. Nous avons particulièrement privilégié l’exploration verticale dans les parties lointaines mais aussi rapprochées des cellules convectives. Dix vols sur 11 ont été réalisés dans la zone échantillonnée par les radars MIT et XPORT, ce qui était une priorité pour les objectifs Megha-Tropiques. Au cours d'un des derniers vols on a même pu voler sous la trace de l'A-Train.
Added by: Fanny Lefebvre