Wikindx Resources

Thesis/Dissertation: BibTeX citation key:  Leroux2009b
Leroux, S. (2009) Dynamique des ondes d'est africaines: origine, propagation et interaction avec leur environnement. Thesis. Institut National Polytechnique de Grenoble.
Added by: Fanny Lefebvre 2010-09-24 14:10:12    Last Edited by: Fanny Lefebvre 2011-01-20 11:59:02
 B  
Categories: General
Creators: Leroux
Publisher: Institut National Polytechnique de Grenoble

Number of views:  477
Popularity index:  28.29%
Maturity index:  published

 
Abstract
es ondes d'est africaines (AEWs) sont des perturbations baroclines synoptiques (périodes 3-5 jours; longueurs d'onde 2000-5000 km) qui se propagent d'est en ouest sur le continent ouest-africain de manière intermittente au cours de la saison de mousson. Cette thèse a pour objectif de mieux comprendre l'intermittence intra-saisonnière des AEWs en combinant des considérations sur l'origine et le déclenchement des ondes, et sur l'influence de l'environnement de croissance, en particulier le jet d'est africain (AEJ). Une analyse statistique permet de souligner les relations complexes entre les fluctuations intra-saisonnières de l'AEJ, la convection et l'activité en AEWs dans les observations. Une approche de modélisation idéalisée est également adoptée, qui met en oeuvre un modèle atmosphérique global uniquement dynamique et guidé par un terme de forçage constant dérivé des observations. Dans une première configuration, des AEWs sont déclenchées sur un état de base fixe en réponse transitoire à un chauffage convectif appliqué localement en amont de l'AEJ. L'efficacité d'un tel déclenchement est testée sur un large jeu d'états de base constitués à partir des observations pour représenter la variabilité intra-saisonnière de l'AEJ. Il est mis en évidence une forte dépendance de la réponse transitoire à l'état de base. Une deuxième configuration du forçage laisse le modèle libre de développer sa propre activité transitoire. Des AEWs réalistes se développent de manière intermittente dans ce GCM simple. Il est montré qu'elles y sont déclenchées par des précurseurs de nature dynamique, originaires des moyennes latitudes (de l'Atlantique nord en particulier).
Added by: Fanny Lefebvre    Last Edited by: Fanny Lefebvre